Partager cette page                                                   Imprimer cet article

Partager avec DeliciousPartager avec DiggPartager avec FacebookPartager avec Google PlusPartager avec StumbleuponPartager avec TechnoratiPartager avec Twitter Partager par mail Imprimer cet article

FNELe ministère de la transition écologique et solidaire a ouvert une consultation publique concernant la chasse de trois oiseaux menacés, la tourterelle des bois, le courlis cendré et la barge à queue noire. France Nature Environnement vous invite à donner votre avis sur le site web du ministère.

Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces oiseaux ?

Ces trois oiseaux sont menacés au niveau mondial : ils sont classés sur la Liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, un indicateur largement reconnu au plan scientifique, qui évalue le risque d’extinction des espèces à court et moyen terme. Ils sont encore plus menacés au niveau national : la Liste rouge française les a classés comme « vulnérables ».

Chez tous nos voisins européens, la barge à queue noire et le courlis cendré sont protégés : la France est le dernier pays d’Europe où ces deux espèces sont encore chassables. De plus, les accords internationaux sur les oiseaux migrateurs, signés par la France, prévoient que ces espèces ne doivent pas être chassées.

En raison du très fort déclin de la tourterelle des bois, dont la population a chuté de 85% depuis 1980, la commission européenne a proposé la mise en place d’un moratoire sur la chasse de cette espèce au niveau européen.

Comment participer à la consultation ?

Rendez-vous avant le 25 juillet sur la page web de la consultation pour avoir plus d’informations et postez votre commentaire sur la page prévue à cet effet. Il est important de personnaliser votre réponse et de ne pas faire un simple copier-coller des arguments proposés, pour que votre réponse soit bien comptabilisée lors de la synthèse de cette consultation.

FNEIl y a près de vingt-cinq ans, en 1992, alors qu’on dénombrait moins d’une dizaine d’ours dans les Pyrénées et que le lynx s’établissait timidement dans les Alpes grâce aux lâchers conduits en Suisse, voilà que débarquait en France, depuis l’Italie et sans l’aide de personne, le loup. Retour de France Nature Environnement sur 50 ans d'engagement en faveur des grands prédateurs.

lynx

Ce retour du loup faisait suite à la reconstitution de conditions écologiques propices à sa présence. Les associations de protection de la nature, au premier rang desquelles France Nature Environnement, s’étaient mobilisées pour la mise en place des plans de chasse qui ont fait remonter les effectifs de ses proies (chevreuils, cerfs, sangliers, chamois…).

Nous vous annonçons que depuis la semaine dernière on dénombre -
110 incidents (+ 6)
15 morts (+ 1)
38 non-chasseurs impliqués (+ 3).

A peine passé la moitié de la saison pour le Lot (et encore loin pour l'année entière - seulement 45%) nous avons déjà dépassé le nombre des morts de l'année précédente et arrivons déjà au nombre total d'incidents.

Malgré l'appel inefficace du Ministre inefficace de l’Écologie (???) les chasseurs restent incompétents et irresponsables.
Une réforme fondamental de la réglementation s'impose dans l'urgence; ainsi que des arrêtés de tous les maires pour sécuriser toutes les zones à haut risque de leurs communes.

intersyndicale

Alerte Unitaire ONF(*)


Mesdames et Messieurs les Présidents et membres des Associations,

Tout comme les personnels de l’Office National des Forêts (ONF), vous êtes particulièrement attachés aux forêts publiques qui apportent aux citoyens de multiples services et bienfaits :

MOBILISATION!


Face à la menace de PIG sur la Bouriane nous lançons un appel à manifester notre mécontentement et notre indignation devant la Préfecture du Lot - Place Chapou (Cathédrale) le samedi 11 Juin 2016 à 11h00.

La coupe est pleine! Nous en avons assez des mauvaises manières de ces lobbies tout puissants et de ceux qui font leur lit...

La Bouriane n'est pas à vendre !!!

Nous vous attendons NOMBREUX!!!

Les mêmes erreurs se répètent ...

catus 2 catus 1


20 JUIN 2015 — RÉSISTANCE A LA DESTRUCTION DES VERGERS A GRAINES !!!


Si nous ne résistons pas fortement, l’État va se débarrasser de ce patrimoine inestimable pour une exploitation industrielle. En autorisant le pillage des ressources minérales présentes dans notre sous-sol Lotois, ce Bien National sera purement et simplement détruit.

Par courrier en date du 7 mars 2013 le Parquet de Cahors faisait suite à notre plainte pour destruction d'espèce protégée en nous informant d'un classement sans suite avec demande de régularisation.

La décision du procureur se limite à nos revendications relatives à la protection des espèces protégées.

Par conséquent le GADEL vient de déposer un recours complémentaire auprès du Tribunal Administratif de Toulouse, en invoquant le défaut de procédure dans les modalités d'abattage non conformes au Code Général des Collectivités Territoriales et au Réglement de Voirie Départementale.

Par courrier en date du 12 novembre 2012 le GADEL avait déposé une plainte auprès du procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Cahors pour non respect des procédures, mise en danger des espèces inféodées et atteinte à un élément immobilier du bien public.

Le 7 mars 2013 le Parquet du TGI de Cahors a fait suite à notre plainte pour destruction d'espèce protégée en prononçant un classement sans suite.

Par courrier du 12 novembre 2012 le GADEL a déposé une plainte auprès du procureur de la République du T.G.I de Cahors pour :

  • non respect des procédures.
  • destruction du milieum
  • mise en danger des espèces inféodées
  • atteinte à un élément immobilier du bien public.

Le crime est toutefois loin d‘être parfait, ce qui conduit à évoquer les responsabilités potentielles.

platanes 3

platanes 1

Le GADEL et d'autres association du Lot se sont mobilisées pour préserver des platanes