Imprimer

Ni les tensions, conflits et déchirements de notre société, ni la situation sanitaire, ni la guerre en Ukraine, ni les difficultés économiques présentes et à venir ne doivent occulter les menaces majeures qui pèsent sur la planète comme sur le vivant : péril écologique et dérèglement climatique.

Face aux tergiversations de nos dirigeants et des décideurs, en déphasage absolu avec les alarmes réitérées du GIEC, Groupe Indépendant d’Experts sur le Climat, les populations se mobilisent partout dans le monde…

A Cahors, un collectif citoyen a pris l’initiative d’organiser une action unitaire.


Dans la continuité de ses engagements permanents ainsi que des résistances qu’il a jusqu’alors initiés ou accompagnés, le GADEL, Groupement d’Alerte et de Défense de l’Environnement du Lot, soutien cet élan populaire.

A la veille des prochaines échéances présidentielles, nous lançons une alerte et un appel à mobilisation auprès des électeurs de tous bords : le débat climatique doit s’imposer !

Nous attendons de la part des candidats des propositions concrètes adaptées à la crise écologique et non pas des déclarations d’intention, des propos à la marge, de simples promesses démagogiques à l’instar des grand- messes stériles de la COP…

Nous soutiendrons des programmes volontaristes, réalistes, argumentés, explicitement financés.

Nous sanctionnerons tout candidat qui éludera ou empêchera un débat véritable, sincère et honnête sur le sujet.

« Aux urnes citoyennes et citoyens ! ».

La Direction collégiale du GADEL