Partager cette page                                                   Imprimer cet article

Partager avec DeliciousPartager avec DiggPartager avec FacebookPartager avec Google PlusPartager avec StumbleuponPartager avec TechnoratiPartager avec Twitter Partager par mail Imprimer cet article

notre dame la terre

CONTRIBUTION GADEL

En préambule:

  • Tout ce qui va être dit a déjà été dit, voire écrit et largement diffusé...
  • Ce qui a déjà été dit n’a pas été suffisamment et/ou sérieusement pris en compte par les porteurs de projet et les décideurs (carences de l'expertise).
  • Ce déficit de communication génère une situation conflictuelle, voire de blocage, avec les associations et les populations.
  • Ce qui ne se règle pas en débat public aboutit devant les tribunaux.

Le GADEL est une APNE Départementale régie par la loi de 1901 et créée en 1983. La structure est affiliée à FNE. Le GADEL a été agréé au titre de l’article L141-1 du CE de 2000 à 2018. Le GADEL n’a pas demandé le renouvellement de l’agrément considérant que son expertise et ses avis ne sont pas pris en compte dans le cadre du débat public local (Représentativité GADEL en 2018).

Cette carence démocratique nous a conduit à la saisine du TA en annulation de l’arrêté préfectoral d’autorisation du site de Gramat. En l’attente de la décision du juge administratif, nous ne pouvons donc que saluer une ouverture nationale de la consultation, ce jour.

Pourquoi détruire une ligne existante ? les cheminot-e-s et les citoyen-ne-s disent OUI à l'autre solution. Écoutez, regardez, diffusez.

 

5 juin 2018 par merzouk

La courte vidéo que vous allez voir (3:55) est filmée sur une île qui se trouve en plein océan Pacifique, à 3000 km de toute autre terre.

Sur cette île, personne n'y habite, il n'y a que des oiseaux, et pourtant... Regardez ce qui s'y passe !

Vous pouvez aussi regarder le film en entier en suivant cet autre lien ... le film dure 1h38.

CAHORS MARCHE POUR LE CLIMAT
Le 16 MARS 2019

Parce que nous ne voulons pas avoir à choisir entre vivre aujourd’hui et survivre demain.

On ne peut pas avoir de justice climatique sans justice sociale, c’est une évidence.

Nous vivons dans un contexte environnemental et social de plus en plus critique : émissions record de gaz à effet de serre, disparition de la biodiversité, augmentation des températures et aggravation des inégalités : 14% de la population Française se trouve en situation de précarité .

Plus de 150 000 personnes ont participé aux Marches pour le climat organisées depuis septembre dans le pays, plus de 2 millions ont signé L’Affaire du Siècle, les étudiant.e.s manifestent chaque vendredi pour défendre leur avenir et chaque samedi des milliers de personnes en gilet jaune descendent dans la rue pour demander plus de considération et des réformes sociales.

Ce 16 mars, dans la rue, nous combattons ensemble les dérèglements climatiques et la violence sociale, et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination.

J'ai des pesticides dans mes urines ...

 ecocide

 ET VOUS ??

Vous pouvez rejoindre le champ de coquelicots... afin de réclamer, en soutenant le mouvement national pour la sortie immédiate des pesticides!

(nousvoulonsdescoquelicots.org).

Le vendredi 7 décembre à 18h30, rendez-vous sur le parvis de la Mairie de CAHORS (ou devant d'autres Hôtels de Ville du LOT).

Les 15 et 16 décembre, rencontres sur le marché conventionnel puis le marché Bio de Noël de CAHORS.

Je rappelle que les actions menées par le GADEL ces dernières années ont conduit à une meilleure connaissance des réalités lotoises, notamment en ce qui concerne la présence hors normes de pesticides

Révélation brutale : des enfants naissent sans bras ou sans mains dans diverses régions de France. Loire-Atlantique, Bretagne, Ain ont été touchés lors de la dernière décennie. Exposition aux pesticides ou à d'autres substances de synthèse ? Toute la transparence doit être faite par les pouvoirs publics.

Souvenons-nous … Les chercheurs alertent depuis belle lurette sur les malformations qui se développent dans le règne animal, notamment chez les batraciens, des anomalies surviennent chez des enfants d'agriculteurs (cas de sexes atrophiés), la montée de certains types de pathologies, cancers, maladies de Parkinson, troubles psychomoteurs de l'enfance, infertilités, malformations à la naissance... inquiète.

COMMUNIQUÉ

 Contre la création d'un ensemble commercial de 6 500 m2 supplémentaires à Labéraudie.


Alors même que la bétonisation tend partout à être limitée par une volonté de densifier les villes et par la présence de lois visant à préserver les milieux naturels, écosystèmes et zones humides, la ville de Cahors , en initiant ce projet d'ensemble commercial, s'inscrit à l’encontre des dynamiques  alternatives actuelles d’aménagement du territoire.

Envoyé Spécial sur la 2 du 14 juin 2018

 

A ne pas rater !!!

 

A lire avant cette émission, une analyse fort intéressante d'Elisabeth ...

Un décret ministériel passé sous silence permet de déroger à la loi sur l'environnement dans 5 départements pilotes (pour l'instant), et notamment dans le Lot. Sous couvert de faciliter les démarches administratives, c'est une fenêtre qui s'ouvre pour faire passer en force des projets industriels ou privés en dépit des risques environnementaux et contre toute résistance locale.

Mais quand les auorités verront-elles les dangers inhérents à la taille du projet, et à la nature particulièrement fragile du karst lotois ?

Après les géologues, les hydrologues, c'est au tour des nombres de chercheurs de tirer la sonnette d'alarme.

Faudra-t-il une catastrophe sanitaire pour qu'ils prennent enfin des mesures conservatoires et de la distance par rapport à ce projet (financier) ?

Voir un article de la Vie Quercynoise qui apporte sa pierre à la contestation de ce projet.

 

 

L'arrêté préfectoral de BIOQUERCY (09/11/ 2016):

L'étude du dossier d'enquête publique met en évidence :

1- Des pollutions et des risques sanitaires occultés ainsi que les personnels des entreprises voisines.

Ce dossier est  incomplet, en particulier ce qui concerne les pollutions.

Plus de 100 députés saisissent le 22/02/2017 le Conseil constitutionnel, sur le traité de libre échange avec le Canada (CETA), sur le fondement du principe de précaution.

L'accord commercial avec l'UE et le Canada  "menace les normes sociales et environnementales commandées par le progrès ", estiment 109 députés de gauche.

90% de ce traité international ratifié par le Parlement européen le 15 février dernier doit entrer en vigueur de façon provisoire le 1er mars prochain.

Les parlementaires demandent aux sages d'examiner la compatibilité de ce traité avec la Constitution.

Un principe écrabouillé

LR/JP 2017- 02

« Le message que nous devons envoyer, c’est que l’agriculture est au service de l’environnement. L’environnement n’est pas une contrainte, ce n’est pas une obligation qui s’impose. C’est au contraire une façon de produire mieux et de prélever moins dans les ressources naturelles ».

Cette phrase, a été prononcée, samedi 18 février 2017 par le Président de la République, à AUCH.

Elle est en parfaite opposition avec l'attitude de M.LE FOLL, venu soutenir par sa récente visite dans le LOT, l’usine de méthanisation de GRAMAT, ou de M. Cazeneuve cautionnant à Saint-Martial-le-Vieux, il y a quelques jours la ferme usine de 1400 broutards sur le Plateau des Millevaches...

L’Appellation d’Origine Contrôlée, ROCAMADOUR, sera-t-elle sacrifiée sur l'autel du CETA et condamnée par les épandages de digestat issus des usines de méthanisation industrielles ?

L’accord commercial entre le Canada et l’Union Européenne a été ratifié à Strasbourg avec une mise en application provisoire pouvant être immédiate.

D’abord en mai 2016,

https://blogs.mediapart.fr/jose-bove/blog/020516/accord-de-libre-echange-avec-le-canada-l-union-europeenne-sacrifie-ses-fromages

puis en septembre 2016,

http://www.liberation.fr/debats/2016/09/11/des-fromages-sacrifies-sur-le-plateau-du-libre-echange_1493478 ,